jeudi 14 août 2008

Etranges cabanes

En se promenant dans les villages du Pays de la Mée, nous pouvons encore trouver quelques cabanes, ou remises, ressemblant à celle qui est sur cette photo. Celle-ci a été retrouvée non loin du village de Gros Bouc, en Moisdon-la-Rivière.
Mais à quoi pouvaient-elles bien servir ?
Contrairement à ce que j'avais mis le 14/08/2008, ce sont biens des fours à pains.
Il y en avait un par village, parfois deux, voire trois, suivant le nombre d'habitations.Parfois, ce four était à l'intérieur d'un bâtiment ; cela s'appelait alors une boulangerie. Il y en a une dans l'antre de Webradio... Que je vous montrerai quand elle sera mieux restaurée.
Sur cette photo -de mauvaise qualité hélas-, l'avant du toit est fait de deux pâlis enchevêtré...
L'énigme du jour : Du temps du Petit Journal d'Aspic, il y avait deux Aspiquettes, celle qui grandit et Victorine, qui faisaient parfois quelques ballades, et quelques fugues. Une fois, elles ont visité la France, après avoir visité Moisdon. Elles avaient bien un calepin pour marquer tous les départements qu’elles ont traversés, mais quand elles sont rentrées, elles ne savaient plus les replacer sur la carte de France. Bien sûr, elles ont des moyens pour les retrouver, mais pouvez-vous les aider dans leurs recherches ?
J’étais assis au bar en train de boire un ________________. Le juke-box nasillait ________________ air lanscinant. Soudain, il y eut une panne de courant. Ouf ! Il était ________________ ringard. Je regardais un clochard faire la________________, pour se payer du muscadet. Il pouvait enfin s’offrir ________________-et-maine. Soudain, une dame vint s’asseoir près de moi, elle portait un manteau de ________________. Je fus impressionné car je sais que le ________________, et ________________ ne sais plus quel prix. Nous avons engagé la conversation et ce qui me charma chez elle, fut ________________ et ses yeux ________________. Au bout de quelques minutes, elle me demanda de monter. Il fallait donc que je ________________ et j’acceptai sans crier. Elle ne perdit pas le ________________ car à peine arrivés, nous entrâmes dans la chambre, elle se déshabilla. Ses seins étaient magnifiques, elle les ________________. Mais ________________ aux contrefaçons. C’était une vraie l________________. On s’amusa jusqu’à l’________________. Au petit matin, je lui chantai une ________________, lui fis goûter mon jambon, mon saucisson et mon ________________. Elle fut si contente qu’elle me traita d’________________. Un peu fatiguée, elle me demanda, tout d’abord l’________________ ; mais où l’histoire se ________________ c’est lorsqu’on eut fini, elle me demanda la ________________ , je refusai de payer tout de suite trouvant que c’était trop ________________ et ce fut une terrible ________________. Je vis dans ses yeux beaucoup de ________________ et c’est à ce moment-là que j’aurais eu besoin d’un ________________ ; elle me frappa et me donna un coup de pied dans le ________________. Tout s’arrangea, on ne l’y reprendrait plus, elle le________________, mais un peu tard. Car sa photo ________________ toujours le miroir derrière le bar… A bon entendeur, salut, et ainsi-soit’________________ est cette histoire !

8 commentaires:

Therese a dit…

Je me suis regalee avec le brindage des poeles... une chose a la fois: je reviendrai. Mais il faut beaucoup de temps lorsqu'on passe chez vous.
Comment reconnait-on une bassine de cuivre d'une bassine d'airain? Ce n'est pas un quizz c'est une simple question.

Lily a dit…

Bonjour, Réponse à Thérèse : peut être par la couleur ?
Je ne connais pas l'utilité de ces petites cabanes sinon qu'elles peuvent être des abris pour les travailleurs des champs ou des routes. Chez nous il y a des "saloches" en pierre aussi, mais je vais essayer de trouver une photo : l'architecture est complétement différente elle est conique. Sinon des cabanes dans les vignes subsistent encore. Bonne visite et bonne journée...

Lily a dit…

http://pagesperso-orange.fr/ym.piel/gabirotte2.html
c'est la première fois que je mets un lien, j'espère que ça marchera !

Webradio a dit…

Merci Lily pour le lien...

Les étranges bâtisses de chez nous ne servaient pas à cela... Regardez bien "la porte"... Elle n'est pas très grande.

Et surtout, sachez que je ne suis pas du tout chasseur, alors cela ne sert pas à guetter le gibier !

Webradio a dit…

Personne ne parle de la ballade des Aspiquettes...
Je pense que je ne mettrai pas la réponse demain. Je vais attendre quelques jours...

Lily a dit…

Pour la ballade des aspiquettes : il faut le temps de l'imprimer, parce que comme ça c'est bien plus difficile qu'on ne pourrait le croire à 1ère vue !!!

Webradio a dit…

Il est vrai que le texte de la ballade est "compliqué"... Réfléchissez-bien. Et allez visiter la page de Victorine, car cette femme m'a vraiment aidé pour ce texte...

Kelly a dit…

Indeed, very strange! It almost looks like it was made as a den for an animal, with the doorway built up like that.