mardi 25 novembre 2008

Stop à la violence à l'égard des Femmes !

Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54/134, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion au problème.
Les militants en faveur des droits des femmes ont choisi en 1981 la date du 25 novembre comme journée de lutte contre la violence, en mémoire des trois soeurs Mirabal, Patria, Minerva et María Tereza, militantes dominicaines brutalement assassinées le 25 novembre 1960, sur les ordres du chef de l'État Rafael Trujillo...
On 17 December 1999, by resolution 54/134, the UN General Assembly has proclaimed November 25 International Day for the Elimination of Violence against Women and invited governments, international organizations and non-governmental organizations to organize on that day activities designed to raise awareness of the problem.
Activists for the rights of women chose in 1981 of 25 November as day against violence In memory of the three Mirabal sisters, Patria, Minerva and Maria Tereza, Dominican activists brutally murdered on November 25 1960 on the orders of the Head of State Rafael Trujillo...

Am 17. Dezember 1999, mit seiner Resolution 54/134 der Generalversammlung der Vereinten Nationen hat am 25. November Internationaler Tag für die Beseitigung der Gewalt gegen Frauen, und forderte die Regierungen, internationale Organisationen und die nichtstaatlichen Organisationen auf, an diesem Tag von Maßnahmen zur Sensibilisierung der Öffentlichkeit für das Problem.
Die Aktivisten für die Rechte der Frauen haben sich im Jahr 1981 das Datum vom 25. November als Tag gegen Gewalt , In Erinnerung an die drei Schwestern Mirabal, Patria, Minerva und Maria Tereza, militante dominikanischen brutal ermordet am 25. November 1960; auf Befehl des Staatschefs Rafael Trujillo...

Em 17 de Dezembro de 1999, pela Resolução 54/134, a Assembleia Geral das Nações Unidas proclamou 25 de novembro Dia Internacional para a Eliminação da Violência contra as Mulheres e convidou os governos, organizações internacionais e organizações não-governamentais para organizar e nesse mesmo dia as actividades destinadas a sensibilizar as pessoas para o problema.
Activistas pelos direitos das mulheres optaram, em 1981, de 25 de novembro como o dia contra a violência Em memória das três Mirabal sisters, Patria, Minerva e Maria Tereza, ativistas Dominicana brutalmente assassinado em 25 de novembro de 1960 sob as ordens do chefe de Estado Rafael Trujillo...


Insigne

Face

Femmes

Basta

Main

Violence

Il y a en moyenne, une femme sur trois qui souffrirait de violences dans sa vie : coups, relations sexuelles imposées, … Dans ce contexte, on peut se féliciter de voir que 60 Etats dans le monde ont adopté des lois axées contre la violence conjugale et familiale, contre 45 en 2003.
Mais c’est encore trop peu. Alors nous aussi, disons non aux violences conjugales, crimes d’honneur, mariages forcés, … car c’est notre devoir de citoyen et d’être humain !
There is an average, one in three women who suffer violence in her life : beatings, sexual imposed ... In this context, we welcome the fact that 60 countries around the world have enacted laws aimed against domestic violence and family, against 45 in 2003.
But it is still too little. Then we also say no to violence, honor killings, forced marriages, because ... it is our duty as citizens and as human beings !

Es gibt im Durchschnitt eine von drei Frauen, die Gewalt erleiden, der in seinem Leben : Schläge, sexuelle Beziehungen, die, ... In diesem Zusammenhang ist zu begrüßen, dass in 60 Staaten der Welt haben Gesetze erlassen, die sich gegen die Gewalt in der Ehe und Familie, gegenüber 45 im Jahr 2003.
Aber es ist noch zu wenig. Dann können wir auch, sagen wir nicht die Gewalt in der Ehe, Ehrenmorde, Zwangsehen, ... denn es ist unsere Pflicht als Bürger und als Mensch !

Existe uma média, uma em cada três mulheres que sofrem violência em sua vida : espancamentos, sexual imposta... Neste contexto, congratulamo-nos com o facto de 60 países ao redor do mundo já promulgadas leis destinadas contra a violência doméstica e família, contra 45 em 2003.
Mas ainda é muito pouco. Então nós também dizemos não à violência, assassinatos honra, casamentos forçados, ... porque é nosso dever como cidadãos e como seres humanos !

L'énigme du jour :
poisson

Un pêcheur a donné à Webradio un poisson qui pèse 2 kg. Ce poisson est constitué de 99% d'eau. Webradio le fait sécher, il ne contient plus alors que 98% d'eau.
Combien pèse alors le poisson ?
On ne demande pas le poids de Webradio...

Vous pensez avoir la réponse, écrivez à enigmes@radio-aspic.org

33 commentaires:

Kay a dit…

Thank you for this post, Webradio. It is a shameful part of humanity that brutality is done to women and children as well. What makes humans so cruel? For all the good people there are, there seems to be evil as well.

namaki a dit…

une belle cause ! merci pour toutes ces femmes ... je parle en connaissance de cause, moi qui ai connu la violence conjuguale mais qui ai pu m'en sortir! c'est tellement douloureux et aliénant !

Fanzesca a dit…

Merci pour cette page Webradio.
Juste merci.
Bonne journée pour toi
Je t'embrasse

RAJI MUTHUKRISHNAN a dit…

A nice post.

Femin Susan a dit…

Hello......
So breathtakingly beautiful presentation! Good Luck..

Devika a dit…

Hi Webradio!

Honouring women with the UN..

That woman looks a bit too distressing or was it DE-STRESSING?? :)

nice post...

wishes,
devika

checked till late last night to see the animals..it wasn't..let me see now

Indrani a dit…

I was not aware of the story behind the origin of this day. And as a citizen of this world it is our duty to say no to the atrocities against women.

Francoise du Var a dit…

Belle initiative, plus jamais ça.....souvent de telles violences à l'égard des femmes, c'est honteux

bisous
Françoise

irOise a dit…

Toujours une bonne choce de le rappeler....
Mais est-ce que cela a vraiment un impact ou une réelle efficacité..?...
Bonne journée Web' et merci pour cette pensées.

Chipie a dit…

Il reste malheureusement beaucoup de chemin à parcourir avant que toutes les femmes de la planète puissent vivre en toute sérénité...

jackline64 a dit…

Merci pour ce rappel ! Mais malheureusement il y en a tellement qui souffrent en silence, sans jamais l'avouer de peur de subir de nouvelles violences !... Bises et bonne journée

emiliane a dit…

Belle pensée que Tu as là pour ces femmes. Il faut dire NON à la violence conjugale ou familiale qui ne se limite pas qu'aux sévices corporels, la violence verbale est toute aussi destructrice .. Trop encore se taisent ..
Bonne journée ..

Françoise a dit…

C'est bien oui, mais il faudrait encore davantage sensibiliser les hommes, ceux qui commettent ces actes de violence, de viol, afin qu'ils apprennent ce qu'est le respect, et le vrai sens du mot amour. Qu'ils apprennent que les femmes ne sont pas des objets dont ils disposent comme bon leur semble. Et de ce côté là, il y a encore beaucoup de travail, beaucoup...

Belle journée à toi, Webradio. Et merci à toi au nom de toutes ces femmes.

heure-bleue a dit…

Je te conseille de lire "la femme qui se cognait dans les portes", la violence conjugale dans toute son horreur...

Lily a dit…

En France une femme meurt tous les trois jours sous les coups. Et ce sont parfois sous les coups de ses enfants !

M.Kate a dit…

Good post. Too many women suffer in silence, and I think esp in Asia..its probably even more.

Müge a dit…

Bonjour Webradio,

Je crois que certains hommes agressent, battent, violent, torturent et tuent les femmes par un lâche complexe d’infériorité et profitant de leur unique supériorité, la force physique. Dans mon pays aussi un nombre important de femmes sont victimes de la violence conjugale et familiale. Il y a plusieurs ONG turques qui luttent contre cela mais savez-vous qu’il faut d’abord faire croire aux femmes qu’elles ne méritent pas d’être ainsi punies par leurs pères, frères, maris? On avait fait un sondage l’an dernier dans les zones rurales d’Anatolie et presque 50% des femmes avaient répondu par exemple qu’une femme qui oubliait et brûlait le plat au four et qui n’arrivait pas ainsi de servir le repas à son mari méritait d’être battue!

Je me plains souvent d’être seule, mais qui sait, cela m’a protégée peut-être de subir une violence physique et/ou verbale de la part d’un homme. Car, selon toutes les statistiques internationales, le niveau d’éducation de l’homme n’a rien à voir avec sa tendance d’exercer de la violence contre les femmes. Ainsi, il arrive qu’un homme diplômé d’université, très bien éduqué, exerce de la violence physique et/ou verbale contre les femmes.

Et finalement, il y a aussi le cas des femmes qui exercent de la violence physique et/ou verbale contre les hommes. Il faut donc aussi une journée internationale pour dire “non” à la violence féminine! :-)

Amitiés,

Müge

Bibi a dit…

Powerful post, Webradio. There's a movement like that going on here, too.

tanette a dit…

Violence à proscrire sous quelle forme que ce soit. Merci pour ton billet.

hpy a dit…

Journée importante qui devrait avoir lieu tous les jours. Mais n'oublions pas les enfants, ni les hommes, car même les hommes peuvent subir des violences. Physiques et morales.

emiliane a dit…

Tout à fait d'accord avec ce que dit Müge, la violence n'est pas qu'un problème de classe sociale ... c'est aussi une maladie.. un violent engendrera la violence et pour l'éradiquer, ne pas le cacher et le dénoncer !!!
On oublie et on ne parle pas assez de la violence féminine à l'égard des hommes, mais elle existe aussi !!!

Tanya a dit…

A great reminder Web.

Marguerite a dit…

La violence envers les femmes, et aussi la violence en général, il ne faut pas généraliser, les femmes ne sont pas toujours des anges : je connais des femmes qui humilient leurs hommes (ce ne sont pas des amies à moi).
Dans notre monde occidental, c'est particuliers....

Laudith a dit…

j'ai écrit un texte sur le sujet il y a quelques jours...

Merci d'en parler webradio, ce midi j'ai vu un reportage poignant où un femme racontait les violences qu'elle avait endurées auprès d'un homme qui la battait...

La photo chiffonnée est superbe et fait bien passer le message.

Joy a dit…

Webradio, I have just arrived home from a conference on domestic violence against women. I manage a project for victims/survivors of domestic violence.

Thanks for visiting Norwich Daily Photo and leaving your comments. Sorry for a delayed visit. I had no Internet for a couple of days, and even now it's crawling.

joy
A Pinay In England
Your Love Coach
I, Woman

Catherine a dit…

Très bon post. Je ne savais même pas que cette journée internationale contre la violence tombait aujourd'hui. Et pourtant j'aurais dû m'en souvenir! Non que je subisse des violences (ni n'en commette d'ailleurs, puisqu'il paraît que ca existe?!) mais parce que, comme on me l'a rappelé, aujourd'hui c'est ma fête.

Juste pour savoir : tu fais sécher tes poissons, toi? : )

Lily a dit…

"Ne fais jamais aux autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse" à cette maxime on pourrait ajouter le mot "subir" : ne fais jamais subir aux autres ...mais les paroles s'envolent.....

Bergson a dit…

je crois qu'il faudrait une année pour comblé le retard


Attention je vais bientôt faire visiter Moisdon ;-)

Marcela a dit…

Hello Webradio
Thank you so much for this post and for thinking about us :)
Hugs
Marcela

Marie Reed a dit…

Thank you for writing this important article!

Merisi a dit…

A friend of mine makes documentary films about human rights subjects, and has documented violence on women in various countries, in Africa and in India. Hard to understand why women had to suffer so much through the ages, and still do.

jalhouse a dit…

merci web pour ça ...
Il serait tant qu'on en prenne conscience ! que ça s'arrête !!!!!

Kitem a dit…

Merci à toi, un homme d'avoir fait ce magnifique billet, tous les autres commentaires sont exacts et très interessants. Malheureusement je crois qu'il y a encore à travers le monde beaucoup d'hommes qui n'ont même pas l'idée de ce que veut dire violence conjugale et qui vont continuer encore longtemps,sans se poser de questions.